Dans ce podcast et cet article, je vais répondre à une question que l’on me pose souvent : combien de temps pour apprendre le piano ?

Beaucoup de personnes partent avec des idées reçues…

Elles pensent que pour apprendre à jouer du piano dans le but de vraiment s’amuser, il faut commencer à 6 an et s’exercer 8 heures par jour pendant 10 ans…

Dans les faits, c’est plus complexe que cela, et s’il y a une part de vrai dans cette analyse déprimante,

Il y a surtout d’autres approches qui vont vous permettre de vous faire plaisir au piano rapidement, et épater vos amis sans prise de tête.

Et cela, quel que soit votre âge ou la couleur de vos cheveux…

Car il est clair que si vous souhaitez jouer du piano classique dans le but de devenir virtuose, vous devez commencer tôt et produire un travail acharné, tel un militaire qui se prépare à la guerre.

Mais, vous pouvez aussi changer votre approche et nous allons voir que tout dépend au fond d’une seule question principale à se poser :

Quel sont les moyens de se faire plaisir au piano le plus facilement possible et atteindre son objectif rapidement.

Voyons donc ensemble comment apprendre le piano en respectant votre niveau, votre objectif de jeu et trouver une méthodologie de travail qui vous assure plaisir et résultats concrets.

Combien de temps pour apprendre le piano – Votre niveau de départ

Premièrement, il faut accepter que nous sommes tous différents.

Certains naissent avec un sens inné du rythme et ont une bonne oreille musicale.

Ils sont par exemple capables d’entendre et de reproduire au piano à peu près n’importe quel accord, note jouée ou n’importe qu’elle rythmique.

D’autres, ont plus de difficultés à jouer en rythme, à reconnaître les sons, à synchroniser les deux mains ensemble, à placer leur main gauche ou à entendre les couleurs…

Il y a aussi ceux qui ont eu la chance d’apprendre le piano classique en étant petit.

Ils connaissent la technique des mains, maîtrisent les gammes et les doigtés au piano, et savent lire une partition sans problème.

Il y a aussi ceux qui pratiquent le piano en autodidacte. Ils apprennent par eux-mêmes à accompagner des chansons ou jouer des morceaux en regardant des tutos sur youtube, sans connaître le solfège.

Se sont parfois aussi les plus créatifs !

Et enfin, il y a ceux qui sont complètement débutants… Ils ne connaissent ni le solfège, ni les accords, et ont parfois du mal à se repérer sur le clavier.

Il se peut aussi que vous ayez passer un certain âge. Et que vous vous sentiez trop vieux pour commencer ou poursuivre votre aventure au piano.

Bon, maintenant que ce constat est fait, voyons comment trouver des solutions afin d’atteindre vos objectifs au piano même si vous êtes un autodidacte débutant pas très doué aux cheveux blancs…

Combien de temps pour apprendre le piano – Déterminer votre objectif de jeu concret

Il y a de l’espoir ! Voyons ensemble des exemples d’objectifs que l’on peut atteindre facilement, pour se faire plaisir quel que soit votre âge ou votre niveau actuel…

Car vous n’êtes pas tenu d’apprendre le piano classique pour vous faire vraiment plaisir au piano.

Et vous avez le droit de passer outre, n’en déplaisent aux musiciens trop scolaires et trop moulés (déformés ?) par le conservatoire.

Apprendre le piano blues et l’improvisation

Prenons par exemple un style comme le piano blues.

Pour apprendre le piano blues, il vous suffit de connaître trois accords et une simple gamme de 6 notes que l’on appelle la gamme blues, pour parvenir à improviser au clavier en quelques heures seulement.

Vous pouvez même pourquoi pas, mettre une piste audio instrumentale pour vous exercer à jouer et improviser librement, sans prise de tête à l’aide de ces quelques notes de musique.

L’avantage est que vous n’avez pas besoin d’apprendre le solfège pour vous éclater instantanément sur un Blues.

Accompagner au piano

Une autre approche très plaisante est d’apprendre comment accompagner au piano les chansons actuelles ou passées…

Pour cela, il suffit de savoir lire les accords et savoir les construire.

Pas forcément tous les types d’accords.

Parfois, juste savoir jouer les accords majeurs ou mineurs suffit pour accompagner énormément de chansons de variété ballade au piano.

Ensuite, vous pouvez par exemple faire une recherche sur le web pour apprendre à jouer tel ou tel morceau de piano sur un site comme la boite à chansons.

Et vous jouez les accords en adaptant un rythme simple en fonction du style.

Le gros avantage à cela ?

Vous pouvez accompagner dans le cadre d’un groupe mais aussi vous essayer au piano chant…

Composer au piano

Mais il se peut que vous ayez aussi l’âme d’un compositeur.

Oh, je ne parle pas de composition complexe comme composer des musiques de films pour orchestre.

Non. Je parle d’apprendre à composer simplement au piano en connaissant quelques règles harmoniques et de théorie musicale simples comme comment construire les accords et comment les accords s’enchaînent les uns aux autres…

C’est ce que l’on appelle les cadences en musique.

Ou encore, comment utiliser une gamme simple pour trouver une jolie mélodie, comme l’utilisation de la gamme pentatonique majeure.

Car au fond, composer un « tube » potentiel au piano n’est pas une chose si compliquée.

Par exemple, le morceau imagine sur son couplet est construit avec uniquement deux accords qui tournent en boucle…

Et la mélodie, comme tant d’autres tubes, à l’image de « Perfect » de Ed sheeran, est basé sur une fameuse gamme à seulement 5 notes…

Apprendre le piano : une méthode de travail pour atteindre votre objectif de jeu

C’est au fond le plus important…

Car sans une bonne approche pédagogique, apprendre le piano peut être décourageant…

Voici un exemple que je vous recommande pour progresser de façon constante, rapide et tout en gardant le plaisir de jouer sur le long terme.

La règle des 5 minutes par jour

Inutile de travailler 8 heures d’affilées…

De toute façon, vous n’aurez pas le temps et vous allez vite perdre la motivation.

Privilégiez plutôt des séances courtes mais répétées.

L’essentiel est d’apprendre à travailler le piano efficacement.

Par exemple, conditionnez-vous pour travailler régulièrement 5 minutes par jour seulement et une fois les 5 minutes passées, décidez si vous continuez ou pas…

Cela vous aidera à vous mettre derrière votre piano facilement, et le fait de travailler de façon répétée, vous permettra d’assimiler les choses et d’apprendre le piano plus vite.

Vous pouvez faire des séances de travail divisées en deux parties : « travail de fond » et « piano plaisir ».

Connaître les outils à travailler

Bien entendu, vous avez besoin de savoir quoi travailler, c’est à dire quels sont les accords, les gammes ou les rythmes à connaître afin d’atteindre vos objectifs que vous vous êtes fixés.

Commencez donc par choisir l’essentiel sans vous perdre dans trop de choses annexes.

Par exemple, un gros avantage concernant l’accompagnement, la composition facile ou l’improvisation au piano, est que vous n’avez pas vraiment besoin de trop apprendre le solfège.

Apprendre un élément à la fois

Une chose importante aussi, est de vous concentrer et faire le focus sur un seul élément à la fois.

Inutile de chercher à travailler tous les types d’accords, toutes les gammes de l’univers en une seule séance de travail.

Concentrez-vous par exemple sur les accords majeurs. Exercez-vous à les jouer dans toutes les tonalités… Pendant plusieurs séances…

Puis, jouez les accords mineurs… Pendant plusieurs séances.

Puis, trouvez une chanson à jouer, un morceau à accompagner à l’aide de la grille.

Vous pouvez commencer par jouer la main gauche, puis vous exercer à la main droite avant d’attaquer les deux mains ensemble.

Vous pouvez aussi travailler différents rythmes ou différents styles afin de pouvoir être fin prêt pour accompagner tout pleins de tubes au piano.

Faite cela sur plusieurs jours par exemple…

Normalement, si vous avez bien assimilé comment construire les accords majeurs et mineurs, vous pourrez déjà accompagner un grand nombre de chansons…

Apprendre le piano sans solfège ?

Le solfège est essentiel pour lire les notes de musique et déchiffrer des partitions.

Mais dans certains cas, cela n’est pas indispensable de le maîtriser totalement.

Ne me faite pas dire ce que je n’ai pas dit, j’aime le solfège, et à mesure que vous avancez, il vous faudra en apprendre une mesure, une petite dose supplémentaire afin d’aller plus loin.

Oui, il est fortement conseillé de comprendre le solfège rythmique.

Cela vous aidera pour déchiffrer des plans rythmiques de tout style, et de progresser plus vite concernant l’indépendance des mains.

Il est tout aussi conseillé de savoir lire les notes de la Clé de sol et de la Clé de fa un minimum.

Vous ne serez ainsi pas coincé pour déchiffrer des thèmes de blues, ou des partitions simples dès le début de votre apprentissage.

Cela dit, concernant le piano jazz, le blues, le piano-bar et autres musiques improvisées, dans une certaine mesure, cela reste non indispensable pour s’en sortir et s’éclater à tout âge sans être un as du déchiffrage.

Bien entendu, pour jouer en groupe, il est important de parler et lire le même langage. Le solfège est le langage de la musique.

Mais, dans le blues par exemple, vous allez plutôt parler « accords », « grilles », « gamme d’impro »… Et tout au plus, vous aurez un thème, une mélodie à déchiffrer…

Apprendre le piano sans prof ?

Pour s’assurer de devenir un bon pianiste et atteindre nos objectifs, il est important voire essentiel d’être accompagné.

Même si on peut commencer à apprendre le piano en mode autodidacte et obtenir de bons résultats.

Mais vous risquez de vous perdre et de ne plus savoir quoi et comment travailler.

De plus, un prof, ce n’est pas seulement une personne qui vous montre comment faire.

C’est surtout un coach qui va vous motiver et vos aider à atteindre votre objectif de jeu.

Si ce n’était pas le cas, il n’existerait pas d’écoles de musique.

Car il n’y aurait pas besoin de prendre des cours de piano…

Et je n’aurais pas non plus crée le cursus GM piano dans lequel je propose à mes élèves un suivi personnalisé.

Alors, oui, d’une manière ou d’une autre, trouvez-vous un moyen de vous faire accompagner et suivre des cours, que ce soit par internet ou en présentiel.

Combien de temps pour apprendre le piano : en conclusion

Non, il ne faut pas forcément 10 ans de piano pour réussir à jouer et évoluer très rapidement.

Au fond, cela dépend en grande partie de votre objectif de jeu et de votre méthode de travail.

Oui, en quelques semaines, vous pouvez parvenir à vous éclater au piano, en choisissant un objectif atteignable.

Même si vous êtes débutant.

En commençant par improviser sur un blues ou en apprenant comment construire des accords pour accompagner des chansons, en travaillant vos premières gammes et en vous exerçant à changer de tonalité.

L’important au fond dans cette approche créative, est de comprendre ce que vous jouez.

Ainsi, vous pourrez en partie vous libérer de la partition, et libérer votre musicalité propre.

Jusqu’à composer votre propre tube potentiel…

Cela dit, il est important d’être accompagné. Afin de gagner du temps, et d’être guidé correctement concernant les différentes matières à connaître pour atteindre vos buts.

Alors, à vos pianos, sans complexe !

Et pour commencer ? Je vous propose de visiter les différents tutoriels et cours piano présents sur votre site.

Vous trouverez des infos concernant l’accompagnement de chansons, l’improvisation blues, l’harmonie jazz et la composition facile.


    2 réponses à "Apprendre le piano : Combien de temps faut-il ?"

    • Michel Rouleau

      Bonjour
      Je suis intéressé par le cursus
      Cependant je voudrais mieux comprendre l’engagement et la répartition des coûts
      Je suis du Québec et le taux de change ne nous avantage pas en ces temps
      Pouvez-vous m’en écrire un peu plus?
      Merci
      Michel

    • Gilles

      Bonjour Michel, je vous ai répondu par email ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas rendue publique.