Dans cet article et cette vidéo, je vais répondre à une question qui revient souvent, comment synchroniser ses deux mains au piano.

Après des centaines de retours sur différentes problématiques que rencontrent les pianistes débutants ou autodidactes dans leur progression, un problème qui revient tout le temps est la difficulté à jouer en rythme ou à jouer les deux mains ensemble.

Exemple de message :

« …La difficulté majeure que j’ai pour l’instant c’est l’indépendance des deux mains je cherche encore des exercices pouvant m’aider… »

Premièrement, je m’aperçois d’un défaut assez généralisé chez mes élèves pianistes, et bien sûr, je me mets dans le lot.

Nous avons tous tendance à mettre la charrue avant les bœufs, à vouloir courir avant de savoir marcher.

Pour travailler le rythme et l’indépendance des mains, le premier conseil que je vous donnerai est donc de travailler de façon empirique.

Il faut absolument prendre le temps de travailler par étape.

Que vous jouiez avec ou sans partition, dans le cadre d’une composition ou d’une improvisation blues ou jazz, par exemple, le travail est quasiment le même.

Rassurez-vous ! Un peu de pédagogie et de méthode régleront bien des difficultés rythmiques rencontrées au sein des morceaux.

Comment synchroniser ses deux mains au piano – Explication en vidéo

Comment synchroniser ses deux mains au piano – Les différentes étapes

Vous devez premièrement séparer deux éléments principaux pour arriver à la maîtrise d’une partition de musique :

  1. Le travail du rythme et l’indépendance des mains
  2. Les notes ou l’harmonie de la partition qui doit être jouée (ou que vous souhaitez jouer dans le cadre d’une composition ou d’une improvisation).

Pour chacun de ses deux éléments, vous devez diviser votre travail en trois sous-parties :

  1. Le travail de la main gauche seule
  2. Le travail de la main droite seule
  3. Puis, le travail des deux mains ensemble.

Pour chacune de ses parties et de ses sous-parties, deux autres éléments rentrent en compte :

  1. Le tempo c’est à dire la vitesse d’exécution. Vous devez impérativement adapter votre tempo en fonction de ce que vous êtes capable et en mesure d’assurer. Vous commencerez le travail de vos morceaux sur un tempo lent, vous vous en doutez…
  2. Apprendre à travailler par « petits bouts », mesure par mesure et même temps par temps pour les partitions les plus complexes…

Ensuite, vous avez deux outils que je vous recommande fortement :

  1. Tout d’abord, vous devez savoir de quoi on parle ! Comprendre le solfège rythmique est primordial. Vous pouvez par exemple vous procurer un logiciel de formation musicale comme earmaster7, qui vous permettra de travailler le rythme et bien d’autres choses de façon ludique et pratique comme le travail de l’oreille par exemple.
  2. Si vous ne savez pas lire les notes, je vous recommande « le manuel pratique pour l’étude des clés » de Dandelot. Vous apprendrez à lire les notes de la Clé de sol et de la Clé de fa en utilisant le principe des notes repères, qui permet de déterminer facilement les autres notes sur une portée, facilement.
  3. Ensuite, je vous conseille de travailler sur métronome. Cela permet de cadrer les choses et de jouer de façon précise. D’abord sur tempo lent bien sûr, la vitesse d’exécution vient naturellement à mesure de votre progression et des répétitions.

Comment synchroniser ses deux mains au piano – en pratique

Examinez la partition et repérez où tombent les temps pour chaque mesure. Examinez comment les temps se synchronisent avec les deux mains. Tirez par exemple des traits au crayon directement sur la partition pour faire correspondre les deux clés : Par exemple, reliez les notes qui « tombent ensemble ».

Frappez le rythme sur les genoux !

  1. Commencez par la main gauche lentement
  2. Puis, jouez le rythme main droite lentement
  3. Puis, Main ensemble sur un tempo lent
  4. Et enfin, Accélérez le tempo progressivement

Si vous le pouvez, il est recommandé d’utiliser un métronome et de compter les temps, afin de travailler la précision rythmique et s’assurer d’être « bien en place ».

A vous de jouer !

Il est temps de mettre en pratique la méthodologie en détail. Pour cela, je vous propose un rythme type Bossa-nova à jouer !

Voici la partition :

Commencez par extraire le rythme, puis ajoutez les notes, cela la méthode que nous avons détaillée ensemble.

Travailler le rythme au piano

Et le rendu final :

Bossa nova tempo lent

Vous pourrez ensuite passer à la prochaine étape, qui consistera à travailler les notes et l’harmonie. Cela fera l’objet d’un nouvel article.

Pour finir, je vous encourage à visiter les différents tutoriels du site.

Avez-vous des questions ?

Pour aller plus loin, je vous invite à découvrir cet article complémentaire : « Comment travailler l’indépendance des mains au piano« .

Et je vous invite à vous exercer à jouer en rythme concrètement, au moyen d’un cours piano offert que j’ai créé, dans lequel vous apprendrez à accompagner des chansons simples au piano.

Vous apprendrez même une méthode pour composer vos propres tubes. C’est ici :


    4 réponses à "Comment synchroniser ses deux mains au piano"

    • […] Commencez par des grilles très basiques en 4/4 et en 3/4. Le plus difficile va certainement être l’indépendance rythmique entre la main gauche, la main droite et la mélodie du chant, si vous décidez de vous accompagner vous même… Voici à ce sujet quelques conseils que vous trouverez ici […]

    • Jason

      Bonjour, faisant du piano depuis des années, je ne sais pas jouer en utilisant le métronome et j’aimerai apprendre. (je suis quelqu’un d’anxieux et le rythme me fait peur : peur de ne pas pour jouer correctement un morceau et de rater une note). Quelle méthode me conseilleriez-vous ?

      Bien cordialement.

    • Gilles

      Travaillez d’abord sans métronome jusqu’à ne plus avoir aucune hésitation sur ce que vous avez à jouer, puis, passez au métronome… Le travail par étape est la meilleur approche.

    • CHETANEAU

      Bonsoir, je fais de l’accordéon depuis plusieurs années . A priori j’aurais un bon niveau de 2ieme cycle d’après certains profs rencontrés. Pourtant, quand j’improvise, par exemple sur let’s get l’ost de Chet Baker , j’en perds ma main gauche … Alors je n’imagine même pas sûr de la bossa … Si vous avez une solution. William CHETANEAU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas rendue publique.