0 Partages

Dans cet article et cette vidéo, nous allons voir comment improviser au piano jazz facilement.

Le jazz est un style incontournable, si l’on souhaite comprendre ce que l’on joue, enrichir son jeu et apprendre l’improvisation.

Pourtant, vous le savez comme moi, c’est un style complexe et apprendre le piano jazz est l’aventure de toute une vie.

Entre les différentes gammes, les modes, et toutes ses règles harmoniques, il y a de quoi se faire des nœuds au cerveau.

Pourtant, avec la bonne approche, on peut parvenir à jouer du piano jazz et se faire plaisir rapidement.

Dans cet article et cette vidéo, j’aimerais vous donner une clé simple pour commencer à improviser au piano jazz facilement :

Choisir une suite d’accords simples

Pour se préparer à improviser jazz au piano, je vous invite premièrement à choisir une suite d’accords simples.

Par exemple, vous pouvez commencer par un enchainement d’accords bien connu, le II V I (en majeur).

C’est une cadence que l’on retrouve partout dans la musique, dans les grilles, dans les standards de jazz, et il est donc indispensable et bien utile de s’exercer avec.

Mais le II V I qu’est-ce que c’est au juste ?

Improviser jazz au piano sur la suite d’accords II V I en majeur

Pour comprendre la cadence II V I (en majeur), nous allons simplement penser la gamme majeure de C soit les notes :

do, ré, mi, fa, sol, la, si, do.

Chaque note de cette gamme sera aussi un degré, écrit en chiffre romain.

Ainsi, la note Do sera le degré I, la note ré sera le degré II, la note mi sera le degré III etc…

Pour construire notre cadence II V I majeur, nous allons donc construire un accord au dessus du degré II, du degré V et du degré I.

Nous superposerons donc des tierces au dessus de chacun de ces degrés, en restant sur les notes naturelles à la gamme.

Et nous construirons des accords septièmes :

  • Sur le degré I, nous obtiendrons un accord de CMaj7 formé avec les notes do, mi, sol si.
  • Sur le degré II, nous obtiendrons un accord de Dmin7 formé avec les notes ré, fa, la, do.
  • Enfin, sur le degré V, nous obtiendrons un accord de G7 formé avec les notes sol, si, ré, fa.

Pour jouer sur une cadence II V I ou IImin7 V7 IMaj7 en tonalité de C majeur, nous jouerons donc sur la suite d’accords suivante:

Dmin7 G7 CMaj7.

Pour l’exemple, nous jouerons un accord par mesure et nous répèterons le dernier accord pendant deux mesures, pour avoir une séquence de 4 mesures qui tournent en boucle en 4/4, soit :

Dmin7 G7 CMaj7 CMaj7

Et je vous recommande dans un premier temps de jouer directement sur une piste instrumentale, qui tourne en boucle autour de cette séquence d’accords.

Quels outils utiliser pour improviser jazz au piano ?

Il existe énormément de possibilités et d’approches différentes pour improviser jazz, en fonction des accords.

De nombreuses gammes et modes (gamme altérée, gamme demi-ton ton, mode lydien b7…) , des techniques d’approches chromatiques, sans parler de l’aspect rythmique, comme la façon de « phraser » et le jeu swing.

Chercher à tout connaître sans assimiler chacun de ses outils va certainement paralyser votre jeu.

Improviser jazz au piano en jouant dans les notes des accords

Parmi tous ces outils, improviser dans les notes des accords semble l’approche la plus essentielle, fondamentale et sûre.

Vous ne pouvez pas vous tromper, et vous allez sonner jazz sans prendre aucun risque.

Concrètement, sur l’accord de Cmaj7, vous pouvez improviser sur les notes do, mi, sol, si au choix.

Concernant l’accord Dmin7, vous pourrez choisir les notes ré, fa, la, do.

Et enfin, sur G7, utiliser les notes sol, si, ré, fa.

C’est à vous d’improviser !

Je vous invite à cliquer sur le bouton ci-dessous, afin de télécharger une piste instrumentale « Trio jazz » que je vous ai préparé, ainsi que sa fiche explicative, pour improviser jazz dès aujourd’hui :

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas rendue publique.