Comment construire des accords piano jazz facilement

Dans cette vidéo, je vous propose de découvrir comment construire des accords piano jazz enrichis.

Nous verrons également comment les enchaîner les uns aux autres dans le cadre de la cadence “II V I” et dans les règles de l’art :

A vous de jouer !

Envie d’apprendre à jouer du piano jazz ? J’ai crée un cours offert en vidéo dans lequel vous apprendrez comment jouer et harmoniser un thème de jazz au piano . C’est ici :

Transcription de la vidéo

Dans ce tutoriel, nous allons parler des enrichissements,

donc pour un accord par exemple de do majeur.

Donc do majeur, nous avons do qui va être la fondamentale.

Mi qui va être la tierce, et sol qui va être la quinte.

Je rappelle qu’un accord, c’est une superposition de tierces.

Il en faut au moins, donc…

2 c’est-à-dire qu’il faut en fait 3 sons pour avoir un accord.

En l’occurrence ici nous avons un do majeur. Si je superpose

encore une tierce à cet accord, je vais avoir donc la 7ème, donc

1, 3, 5, 7, et si je continue je vais donc avoir la 9ème.

Alors il existe en jazz

des renversements bien spécifiques.

Les 2 les plus utilisés sont

fondamentale à la main gauche, 7ème avec le pouce, avec le 2 on va appuyer sur la 9ème.

La tierce avec le doigt numéro 3 et la quinte

avec le 5ème doigt.

Donc 1, 7, 9, 3, 5. Bon ben ça nous donne un super accord de do majeur 7 9

Voilà.

Un autre renversement aussi très utilisé,

il est très simple.

Donc la basse do à la main gauche.

Et à la main droite, cette fois-ci on va commencer par la tierce. On va avoir 3,5,

7, 9. Donc.

1er renversement, on commence par la 7ème.

2ème renversement.

On commence par la tierce, et on déroule

les tierces donc 3, 5, 7, 9.

Par exemple si l’on prend donc un accord de fa majeur 7 9

On va faire donc les mêmes renversements, soit

donc 7ème majeure.

9ème tierce quinte.

Si ensuite j’ai envie de jouer un do majeur 7,

je vais chercher à aller au plus près, je vais donc utiliser…

Voilà, ce renversement-là.

Et non pas

celui-ci, parce qu’il est plus éloigné.

Et on a pas cette conduite des voix que l’on recherche.

Alors, maintenant si je pars de ce renversement-là.

Fa majeur 7, donc fondamentale, tierce,

quinte, 7ème majeure, 9ème.

Cette fois-ci lorsque je vais aller sur do, je vais utiliser

l’autre renversement.

Et là c’est pareil, on a une conduite des voix qui bouge presque pas.

Voilà. Donc.

Dans ce tutoriel, on va parler

eh bien des enchaînements harmoniques très connus.

En l’occurrence, le 2, 5, 1.

Donc pour comprendre le 2, 5, 1, il faut déjà comprendre

la série diatonique.

Si je prends la tonalité de do majeur.

Je peux superposer donc à chaque

degré de la gamme des tierces, et donc je peux obtenir des accords.

Sur le 1er degré de la gamme de do majeur, si je superpose

donc 3 tierces au-dessus.

Donc je vais avoir un accord de 4 sons, donc un accord

de 7ème, je vais avoir un do majeur 7.

Sur le 2ème degré, je vais superposer des tierces et je vais avoir un ré mineur 7.

Sur le mi, je vais avoir un mi mineur 7.

Sur le fa, je vais avoir un fa majeur 7, sur le sol je vais avoir un sol7.

Sur le 6ème degré, je vais avoir un la mineur 7.

Et sur le 7ème degré, je vais avoir un si…

Un si diminué donc avec finalement une 7ème mineure.

Une tierce mineure, et une quinte diminuée.

Donc le 2-5-1, c’est tout simplement le 2ème degré de la gamme.

Qui va succéder le 5ème degré de la gamme.

Et qui va arriver sur le 1er degré.

Donc on va utiliser pour ça des voicings qu’on avait vu

précédemment, donc le 2

ré mineur 7, donc avec la 7ème, la 9ème, la tierce,

et la quinte. On va juste donc jouer sol à la basse.

Et on va juste déplacer une seule voix.

Le do va passer sur le si, qui va être la tierce de l’accord.

Voilà, les autres doigts n’ont pas bougé. Donc.

Plutôt… Et ensuite je le résous, hop, sur ce renversement-là.

Si je pars de l’autre renversement que nous avions vu,

je vais avoir ré mineur 7 comme ceci,

sol7, je vais juste descendre pareil sur la tierce de sol.

Fa, la, si, mi.

Et do, mi, sol, si, ré.

Voilà. Alors pour l’accord de 7ème, ici en fait il est un petit peu spécial puisqu’on a

la 7ème ici, la 9ème, la tierce.

Et on va utiliser le mi qui va être en fait la sixte.

C’est-à-dire si vous voulez 1, 2, 3, 4, 5, 6, voilà, la sixte de l’accord.

On pourrait faire également comme ceci, c’est-à-dire au lieu d’utiliser la sixte,

on pourrait rester sur la quinte, mais voilà pour

des raisons esthétiques spécifiques au jazz, on utilise souvent la sixte. Et ensuite

si on résume ici. Donc pareil pour l’autre renversement, c’est-à-dire que quand on partait comme ceci

hop, non plutôt comme ceci, lorsque j’arrivais sur sol,

j’avais ici le mi qui devient donc la sixte pour sol, et

do majeur 7, 9 ici comme ça. Donc je rappelle

les différents renversements.

Donc pour ré mineur, donc comme ceci. Alors il faut préciser aussi que la tierce

et la 7ème de ré mineur sont mineures. Voilà. Donc la 7ème est mineure,

et la tierce est mineure.

Voilà.