0 Partages

L’histoire du piano – Qui a inventé le piano ?

L’histoire du piano est très ancienne. Le piano est l’un des instruments les plus utilisé dans la musique classique occidentale, bien qu’on le retrouve très souvent dans d’autres genres musicaux comme le jazz, le blues, le rock ou la salsa…

Le son qu’il produit est riche et son utilisation permet de réaliser de nombreuses combinaisons sonores ce qui en fait l’instrument de prédilection des compositeurs. Finalement, le piano est l’instrument favoris pour apprendre le solfège de part sa simplicité d’utilisation et sa polyphonie.

Le piano de Mozart à nos jours

Grand amateur de piano, Mozart contribua grandement à l’épanouissement de l’instrument en jouant partout ou il le pouvait. Grâce à lui, un public grandissant avait pris goût au son mélodieux et si distinctif d’un piano. Ce génie a contribué à l’histoire du piano d’une façon spectaculaire.

Quelques siècles plus tard nous nous retrouvons avec l’instrument que vous connaissez aujourd’hui avec ses deux formes : le Piano droit à cordes verticales et le piano à Queue ou les cordes sont horizontales.

Mais la question reste posée car même si l’on doit à Mozart et ses successeurs la popularisation de l’instrument, l’instrument existait bel et bien avant. Qui a donc inventé le piano ?

Le Piano- Forte

L’histoire du piano commence en 1709 à Florence. C’est dans cette magnifique ville italienne qu’on trouvera la réponse à la question, chez un fabricant de Clavecins du nom de Bartolomeo Cristofori. L’homme qui a inventé le piano !

En effet, et à la demande du prince Ferdinand de Médicis, il fabriqua un clavecin à trois claviers, pour se lancer par suite dans différentes expérimentations dont le fruit final est le piano-forte.

Pour la première fois les musiciens disposait d’un instrument multi tonal . Ferdinand a inventé le piano et lancé le début de l’histoire de cet instrument magnifique. Malheureusement, n’ayant aucun équivalent parmi les instruments de l’époque, le piano-forte était peu commercialisé et n’intéressait que de rares collectionneurs de l’époque.

Néanmoins, le premier fabricant notable est Johann Gottfried Silber Mann (1683-1753), issu d’une famille de facteurs d’orgues reconnue, qui en fabrique à partir de 1726. Les piano-forte de Silber Mann, qui étaient presque des copies conformes de ceux de Cristofori, à une exception importante près : ils possédaient l’ancêtre de la pédale forte.

Ça pourrait aussi vous intéresser

0 Partages