Quel est le meilleur pianiste parmi ces 4 profils selon toi ?

Quel est le meilleur pianiste parmi ces 4 profils selon toi ?

Regarde les petits enfants qui s’amusent à construire des châteaux dans les bacs à sable :

Tu pourras observer plusieurs comportements :

  • Celui qui fait son château seul
  • Celui qui aide les plus petits à faire le leur
  • Les enfants qui construisent leur château à plusieurs
  • Et l’enfant qui ne peut s’empêcher de détruire le château des autres

Quel classement donnerais-tu à ces 4 profils ?

De mon point de vue, il n’y a pas de classement possible, personne est à mettre en dessus ou en dessous de l’autre.

Les trois premiers profils sont irréprochables.

Et un seul comportement me semble nuisible, tu t’en doutes.

Tiens, et si on comparait avec le piano…

  • Celui qui fait son château seul, c’est le pianiste autodidacte. Un créatif, qui puise en lui sa musicalité propre et qui compose avec originalité et enthousiasme.
  • Celui qui aide les petits, c’est le prof de piano. Il partage sa passion pour l’accompagnement, l’improvisation et la composition avec enthousiasme, conscient qu’il est toujours sur ce chemin d’apprentissage. C’est sa nature, il aime aider…
  • Ceux qui construisent un château à plusieurs,  c’est le groupe de rock ou de blues par exemple. Un vrai kiff,  énormément de partage et d’enthousiasme.

Et tu as le dernier,  qui ne peut s’empêcher de regarder autour de lui avec un regard envieux et qui, au lieu de se mettre à construire son propre château jusqu’à le réussir, détruit celui des autres.

  • Celui-là, c’est le musicien qui a perdu l’essentiel. Ce qui fait l’essence même de la musique. Le sens du partage ? L’enthousiasme ? L’envie de s’exprimer en musique ? Cela a été remplacé par une aigreur sans fondement.

Pourtant, il n’est pas sans talent ! Mais il a perdu le moteur. Ou plutôt, quelque chose s’est cassé en lui.

Pourquoi ? 

Peut-être qu’il ne croit pas en lui.

A force d’essayer et de ne pas y arriver…. Ou peut-être qu’on lui a dit qu’il n’était pas capable et il a baisser les bras.

Son sourire laissant place à de la frustration, de l’envie, de la jalousie, de la rivalité. Puis de la colère.

Au fond, maintenant il ne supporte pas le sourire de ses camarades qui font de beaux châteaux originaux. Et il se moque, il critique.

Tout ça pour dire quoi ?

C’est simple.

Quel est le point commun entre les 3 premiers profils :

L’enthousiasme, l’envie de jouer, de partager, de s’exprimer, d’être créatif.

Ensemble.

Dans le même bac à sable.

Et si comme moi tu fais du piano, veillons à garder cela durant notre chemin d’apprentissage.

C’est la base est l’essence même de la musique. 

Au risque de … Ne plus être digne d’être appelé MUSICIEN. 

Et si tu veux apprendre le piano avec enthousiasme, c’est ici :


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas rendue publique.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.