DEFI piano – Es-tu capable d’atteindre ton objectif de jeu

Tu n’y arriveras pas. Tu es trop vieux, c’est trop dur, tu n’as pas le temps, tout le monde échoue ou presque…

Cela ne te rappelle rien ces phrases ?

C’est cette petite voix intérieure qui te rabaisse tout le temps. Ce vieil état d’esprit Français de la “petite vision”.

D’ailleurs, as-tu remarqué ? Ce n’est pas un hasard si ceux qui atteignent leurs objectifs sont souvent critiqués pour ne pas dire…jalousés, comme s’ils ne méritaient pas leur succès.

Mais, qu’est-ce qui fait la différence fondamentale entre ceux qui continuent de suivre leur rêve, ce qui abandonnent et ceux qui n’essayent même pas…

La principale raison, c’est la foi. Crois-tu possible de parvenir à atteindre tes objectifs de jeu au piano ?

La seconde raison, c’est ton niveau de persévérance. Que vas-tu faire quand le chemin te semble long et que tu te retrouves bloqué dans ta progression face à toutes ses choses à assimiler (le rythme, l’harmonie, la technique…).

La troisième raison, c’est ta capacité à te relever après chaque échec. Comment réagis-tu lorsque tu rates ta prestation piano ? Quand tu réalises qu’il faut plus de temps que prévu ? Ou quand la vie (et ces sollicitations) te pompe toute l’énergie…

…Avant de vivre de ma passion, j’étais salarié en prothèse dentaire. Rien n’a voir avec la musique, je sais.

Un beau métier celui de prothésiste ?

Oui, mais ce n’était pas pour moi. Et tardivement, à l’âge de 25 ans, j’ai décidé de tenter d’atteindre mon rêve pianistique.

Est-ce que c’était facile ?

Absolument pas.

Des années de galère financière, mais un grand sentiment d’accomplir ce pour quoi je suis fait.

Là où j’en suis aujourd’hui est le résultat de nombreux échecs, à tomber puis à me relever.

Deux ans de formation en école pro , cinq années au conservatoire en piano jazz. Une vie de famille bien remplie qui ne me facilitait pas la tâche, pas beaucoup d’élèves piano et des pressions financières pendant plus de 10 années.

Ai-je songé à laisser tomber ?

Oui. Ai-je atteint mon rêve ?

Pas encore, mais je m’en suis rapproché.

Pourquoi je te raconte cela ?

Car c’est tellement libérateur d’oser croire en ses rêves et tenter l’aventure. Même si l’on parvient à atteindre 50% de l’objectif.

C’est tellement mieux de vivre, que de survivre.

N’écoute pas les voix intérieures négatives ou tous ceux qui voudraient te décourager, et tente l’aventure. Même s’il se fait tard…

Je ne te parle pas de quelque chose d’irréalisable au fond. Mais simplement de prendre “ton baluchon” et d’emprunter le chemin qui mène vers l’accomplissement de ton rêve.

Tu veux te faire plaisir au piano et apprendre à accompagner ou improviser dans des styles modernes ?

C’est possible, c’est atteignable ! (tu peux coller cela sur ton front).

Au fond, si je peux t’aider davantage et mieux te comprendre aujourd’hui, c’est parce que je suis passé par là.

Et si tu as besoin d’outils pour gagner du temps, sans te perdre, tu sais où me trouver :

Cursus Boostupmusic piano


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas rendue publique.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.